Cominar
Chargement...

Nouvelle d'entreprise

Retour

L’humain au cœur de l’immobilier

Chez Cominar, nous croyons que l’espace occupe une place primordiale au cœur des sociétés et qu’il peut faire une différence positive dans la vie des gens. Découvrez notre vision de l’immobilier de demain qui valorise les échanges humains dans un monde en perpétuelle évolution.

  1. Le bureau n’a pas dit son dernier mot

Les derniers mois de travail à la maison ont bouleversé la culture des entreprises et les rapports qu’on entretient entre collègues. Alors que la campagne de vaccination contre la COVID-19 s’accélère au Québec, c’est l’esprit gonflé d’espoir que nous aspirons à vivre bientôt dans un monde en déconfinement. Chez Cominar, nous croyons que le distanciel doit laisser de la place à l'échange informel.

 « Quoique pratiques, les rapports entièrement digitaux ne nous permettent pas de vivre l'entre deux réunions : les 3 minutes dans les couloirs avant que la réunion commence, la sortie de salle de réunion avant d'enchaîner ou de retourner à son bureau… Or, c'est dans cet entre-deux et au travers d'échanges informels que la confiance se crée entre les individus qui composent les entreprises : autour d'un café, d'un déjeuner, d'une discussion informelle entre deux points, en frappant de façon impromptue à la porte du bureau d'un collègue », affirme Bernard Poliquin, vice-président exécutif, bureau et industriel et chef des opérations immobilières chez Cominar.

Ainsi, nous croyons que le bureau est non seulement le point de rassemblement des équipes, mais également le lieu favorisant l’émergence de l’intelligence collective. Car une entreprise n’est pas une somme d’individualités, mais plutôt un collectif qui adhère à un projet commun. Le bureau du futur sera, à notre sens, un véritable lieu d’échanges, flexible et résilient, ancré dans une société humaine.

 

  1. Les centres commerciaux, les nouvelles destinations du quotidien

À l’écoute constante des consommateurs qui aspirent à des centres commerciaux toujours plus proches et accessibles, Cominar conçoit et anime des centres à taille humaine, pratiques et conviviaux. Constamment transformées et renouvelées, nos propriétés sont ancrées dans leur communauté et connectées au tissu urbain, pour que chacun puisse y passer de bons moments, s’épanouir et profiter au maximum du quotidien. 

Face à des consommateurs qui cherchent la simplicité et la praticité, nous adaptons continuellement notre offre de produits et de services pour répondre aux attentes de chaque zone de chalandise. C’est dans cette optique que le Mail Champlain est récemment devenu l’hôte d’un tout nouveau complexe qui combine l’univers de l’escalade ludique de Clip ’n Climb à des parcours Ninja d’une qualité inégalée sous la bannière Maestrem Ninja Gym.

« Pour Cominar, le centre commercial de l’avenir sera une destination qui remplira les exigences fonctionnelles et aspirationnelles de nos vies, en plus de répondre à notre besoin de socialiser. Ce sera une communauté vibrante où il fera bon y vivre, y travailler et s’y divertir », déclare Marie-Andrée Boutin, vice-présidente exécutive, commerce de détail et cheffe du développement de Cominar.

 

  1. Nos immeubles industriels et polyvalents, un créneau porteur pour la relance économique

La COVID-19 a impulsé l’adoption d’outils numériques par une plus grande proportion de la population, notamment le commerce en ligne. Cette demande grandissante a eu des impacts considérables sur la chaîne logistique d’approvisionnement ainsi que sur le besoin d’espaces industriels. Nos immeubles, qui offrent des emplacements de choix, valorisent la flexibilité des usages et l’intelligence collective. Notre projet de développement Curé-Labelle à Laval, situé à proximité de nombreux services et des principaux axes routiers, incarne ce renouveau.

Pour en savoir davantage sur nos propriétés et notre vision de l’immobilier de demain, écrivez-nous à communications@cominar.com.


Prenez note que cet article a été publié dans le dossier spécial sur l'immobilier commercial publié dans le journal Les Affaires le 26 mai 2021.

 

Retour aux nouvelles
Sandra Lécuyer
Contact médias

Sandra Lécuyer

Vice-présidenteTalent et organisation